Ravalement de façade : combien ça coûte ?

Publié le : 19 janvier 20214 mins de lecture

Obligatoire dans la plupart des communes françaises, le ravalement de façade est une opération qui consiste à embellir ou à remettre à neuf les murs extérieurs d’un bâtiment. Les travaux nécessitent des sommes plus ou moins conséquentes selon l’état général de la façade. Ainsi, le coût de l’intervention dépend de plusieurs facteurs comme le prix des traitements, les revêtements utilisés ou les honoraires du professionnel. Mais alors, comment estimer le budget pour un ravalement ?

Que comprend un devis de ravalement de façade ?

Le ravalement de façade complet s’apparente à une rénovation puisqu’il implique le nettoyage, la remise en état des murs ainsi que l’application d’un traitement de protection. Durant les travaux, toutes les imperfections et tous les défauts sont à réparer impérativement pour éviter l’infiltration de l’humidité (fissures, trous, etc.).

Avant toute intervention, le façadier ou l’entreprise de ravalement devra effectuer une expertise afin de déterminer les solutions à envisager ainsi que la nature et l’importance des travaux. Il propose par la suite un devis précis détaillant l’intervention : main d’œuvre, prix du matériel, transport des matériaux, délais du chantier, garanties, etc. Ce document servira de contrat si vous décidez d’engager le prestataire. Notez cependant que les tarifs de ravalement varient selon l’artisan ou la société ainsi, effectuez plusieurs demandes de devis afin de comparer les offres.

Le coût d’un ravalement selon les travaux

D’après les statistiques, le prix d’un ravalement de façade peut aller de 850 à 25 000 euros en fonction des caractéristiques du bâtiment : maison ou immeuble, brique ou enduit, etc. Pour des murs en maçonnerie (pierre ou brique) par exemple, les travaux peuvent coûter quelques trentaines d’euros le m².

Si la façade est enduite avec piquage, l’intervention nécessitera plus d’une quarantaine d’euros le m². Un ravalement par peinture est estimé à quelques vingtaines d’euros tandis que la peinture sur tissus de verre s’avère plus onéreuse.

Quelles sont les obligations à connaître ?

Pour un ravalement de façade, la déclaration préalable de travaux doit être réalisée auprès des autorités compétentes. Si vous confiez la tâche à un professionnel, ce dernier peut prendre en charge cette étape.

Selon la législation, le ravalement des murs extérieurs est obligatoire tous les 10 ans. Par ailleurs, le propriétaire est tenu de mettre en œuvre une solution d’isolation thermique afin de garantir la transition énergétique de l’édifice. Cette loi concerne seulement les locaux à usage résidentiel et professionnel. Pour certains types de bien comme les bâtiments historiques, l’obligation n’est pas systématique.

Plan du site